Noms gascons (sept-déc.14)

Noms gascons (sept-déc.14): Bacqué, Daney, Brouch, Laurède, Camy, Coste, Boué, Labarthe, Lasserre ( e noms vesins).

 

18.12.14Bacqué, Daney e ...

 

■  Bacqué.

Bacqué vient du mot gascon vaca signifiant vache, avec le suffixe -èr (domestique s'occupant des vaches ou vacher communal).

On trouve en Gascogne les noms de famille :

Vacqué, Bacqué, Baqué, en bordelais Baquey, avec suff.diminutif Bacquerot, au féminin Labaquère, avec aggl. de la préposition Dubacqué et Dubaquier.

Ortografia restituïda en gascon : 

Vaquièr, Vaquèr, Vaquèir, Vaqueròt, Lavaquèra, Duvaquèr, Duvaquièr.

 

■  Daney.

Daney dérive du nom Ané (fréquent en Comminges et Couserans) qui vient du gascon aner (le conducteur d'âne). Ce serait aussi le nom péjoratif donné aux chrétiens par les musulmans d'Espagne (en allusion à l'entrée de J.C. à Jérusalem).

On trouve en Gascogne les noms de famille :

Ané, avec suff.diminutif Anérot, avec aggl. de la prép. Dané, et en bordelais Daney.

Ortografia restituïda en gascon : 

Aner, Aneròt,Daner, Daneir.

 

 

20.11.14Brouch, Laurède e ...

 

■  Brouch.

Brouch vient du mot gascon broish signifiant sorcier.

Ortografia restituïda en gascon : Broish.

 

■  Laurède.

Laurède vient du mot gascon laurèr signifiant laurier, avec le suffixe collectif végétal -eda. C'est un lieu où il y a des lauriers.

Avec le suffixe masculin -et, cela donne Lauret.

Fau díser ací que lo prat Lauret, radís Baishavela, es coneishut dens tot lo Medòc com l'endreit on los posoèrs tiènan lor sabat.

Ortografia restituïda en gascon :

Laureda, Lauret.

 

 

 

6.11.14Camy e ...

Camy vient du mot gascon camin signifiant chemin.

■  On trouve, dans toute la Gascogne, les noms de famille suivants :

Camy, Cami,

(avec aggl. de la préposition de) Ducamin,

(avec le suffixe -ade) Camiade, Caminade (portion ou longueur de chemin),

(avec un complément) : Camidebat (chemin situé au nord),

                                    Camidebach (chemin du bas),

                                    Camilong (chemin long).

 

■  Ortografia restituïda en gascon :

Camin, Camiada, Camindevath, Camindebaish, Caminlong.

 

 

 

16.10.14Coste e ...

Coste vient du mot gascon còsta signifiant côte (au sens géographique de montée).

■  On trouve, dans toute la Gascogne, les noms de famille :

Coste, (avec agglomération de l'article défini) Lacoste(s),

(avec suffixe diminutif) Costet(s) (raidillon),

(au féminin) Coustette, Lacoustette, Coustille, Lacoustille,

(avec suffixe -on) Coustou (raidillon, mais aussi escarpe d'une fortification),

(avec suffixe augmentatif) Lacoustasse,

(avec double suffixe) Costallat, Coustal(l)at (coteau), Coustarot (petit coteau),

(avec un adjectif qualificatif) Costemale (mauvaise côte),

(avec un substantif) Costesègue (côte avec ronces).

Mais aussi avec un nom de personne ou de lieu :

(Doat) Costadoat, Costedoat, Costedoit, mais cela peut signifier "la côte menant chez Doat" ou bien "à côté de chez Doat".

De même pour (Ramon) Costarramone, Costarramoune, Costeramon,

                       (abadia) Costabadie.

■  Ortografia restituïda en gascon :

Còsta, Lacòsta, Lacòstas, Costet, Costets, Costeta, Lacosteta, Costilha, Lacostilha, Coston, Lacoustassa, Costalat, Costaròt, Còstamala, Còstasèga, Còsdtadoat, Còstarramone, Còstabadia.

 

 

2.10.14Boué e ...

Boué vient du mot gascon boèr signifiant bouvier, personne s'occupant des bœufs.

■  On trouve, dans toute la Gascogne, les noms de famille :

Boué, Boé (c'était le nom du poète Jasmin), Bouyé, (avec suff.dim. -on) Bouérou (petit bouvier), (avec aggl. de l'article contracté) Duboué, Duboé.

La forme Boy provient peut-être du latin bovem, et dans ce cas serait un sobriquet, une forme contractée de Bouelh ou Bouilh (latin boviculum, veau, petit bœuf).

Dans certains dialèctes gascons, le bouvier est parfois appelé lo boièr, il n'est pas impossible d'y rattacher les formes Boye, et plus encore Boyé et Bouyé. Quant à Boyer, les deux origines (de Bouelh ou de boièr) sont possibles.

■  Ortografia restituïda en gascon :

Boèr, Duboèr, Boeron, Bolh, Boièr.

 

 

18.9.14 : Labarthe e ...

Le mot gascon barta est issu d'une racine pré-indo-européenne signifiant terrain humide au bord d'un cours d'eau.

■  On trouve, dans toute la Gascogne, les noms de famille :

(avec suff.diminutif) Barthet, Bartette, Bartot, (avec le suff. èr) Barté (possesseur d'une barthe), (avec le suff. -èra) Barthère(s) (étendue en barthe), (avec le double suff. èra et òta) Barthérote, Bartherotte (petite étendue en barthes), (avec le suff.péj. olh) Barthouil, Bartouillet, (avec agglomération de l'article défini) Labarthe, Labart(h)ette, Labarthère,  et (avec un qualificatif) Barthecoy (barthe dénudée).

■  Ortografia restituïda en gascon :  

Barta, Bartet, Barteta, Bartòt, Bartèr, Bartèra, Bartèras, Barteròta, Bartolh, Bartolhet, Labarta, Labardeta, Labartèra, Bartacoi.

 

 

4.9.14 : Lasserre e ...

Le mot gascon rra est issu d'une racine pré-indo-européenne signifiant colline.

■  On trouve les noms de famille :

Serre, Serres (pluriel), Serrat (isolée), Serròt (diminutif), (avec aggl. de l'article) Lasserre, Lasserote, Lasserrote, (rangée de collines) Lasserade, Lasserrade, (avec un déterminant), Sarrabère (belle, grande), Bonnaserre (bonne), Sarralongue (longue), Sarraute (haute), (située au milieu) Sarramia, Sarremia, Saramea, Sarraméjan, Sarroméjan.

■  Ortografia restituïda en gascon :

Sèrra, Sèrras, Serrat, Lassèra, Lasseròta, Lasserrada, Sarrabèra, Bonasèrra, Sarralonga, Sarrauta, Sarramian, Sarramejan.

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site