6/6: La concordança deus temps.

La concordança deus temps.

 

L'occitan respecte toujours la concordance des temps, alors que le français moderne l'a pratiquement abandonnée.  Exemple, on dit :

- "Que vòlen que canti" (ils veulent que je chante)

mais au passé "Que volèn que cantèssi" (ils voulaient que je chantasse),

- "Que calerà qu'ani tau marcat" (il faudra que j'aille au marché)

mais au passé "Que caleré qu'anèssi tau marcat" (il faudrait que j'allasse au marché).

 

La règles est simple :

- Principale au présent ou futur de l'indicatif → Subordonnée au présent du subjonctif,

- Principale à un temps du passé de l'indicatif ou au conditionnel → Subordonnée à l'imparfait du subjonctif.

 

Darrèir exemple :

"Que'us se n'empòrta tà non pas que los ueus vàdian hreds"

et au passé "Que'us se n'emportè tà non pas que los ueus vadossen hreds" (il les emporta pour que les œufs ne devinsent pas froids).

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site