JOHAN-BAPTISTA BERNADÒTA.

Johan-Baptista Bernadòta vadot lo 26 de genèr de 1763 a Pau dens la viscomtat deu Bearn, en sud Gasconha, hilh de Enric Bernadòta, avoat , e de Joana de Sent-Johan. Qu'a un cap d'ostau Johan vadut en 1754 e ua sòr Maria vaduda en 1759. Que demorèn dens un ostau "Balaguè", 5 arrua Tran (uei sieti deu Musèu Bernadòta). De la juventut que guardarà dus amics, Lois Camps que serà nòble e generau de l'armada suedesa, e Johan-Pèir Gre que serà lo son secretari pròpi pendent la campanha de 1813-1814. Que hè estudis dens lo Colègi de Pau. En 1777, lo son pair qu'u hè entrar coma clerc de Mèste Batsala, procuraire au Parlament de Navarra, que demorè dus ans. Lo 31 de març de 1780, lo son pair Enric Bernadòta que moreish e que deisha la sua familha dens la hrèita.

Joan-Baptista qu'anè s'engagtjar dens l'armada francesa lo 3 de setemer de 1780. Que serà lo regiment "Reiau Marina". En 12 ans, que coneishèra 7 garnisons. Malaut de la coquèla, que tornè a Pau per un conget de seis mes enter 1783 e 1784. Que tornè tau regiment a Grenòble, caporau lo 16 de junh de 1785, sergent lo 31 d'aost de 1785, forrier lo 21 de junh de 1786, sergent-major lo 11 de mai de 1788, e en 1789 adjudant. Lo regiment que deishè Grenòble per Viana e puish Marselha en abriu de 1789.

Qu'arrecebè un bilhet de lotjament a casa d'un gran negociant d'origina irlandesa Francés Clary, mes aqueste borgés qu'arrefusè Bernadòta coma n'es pas oficier ! Que sauvè lo son coronèu D'Ambert de l'esmalida deus guarda-nacionaus, pr'amor de la malestruguèssa que mespresava la comuna de Marselha. Lo regiment que deishè Marselha per Oloron, puish Rochefòrt e per l'isla de Rè en abriu de 1791. Lo Reiau-Marina que cambiè de nom per lo 60au regiment d'Infanteria. En abriu de 1791, qu'estó nomat sos-lòctenent per los oficièrs deu regiment, lo 2 d'abriu, puish nomat lòctenent au 36au regiment aperat d'Anjó. Qu'anè arrejúnher l'armada deu Rin. De 1791 a 1793, 593 generaus qu'estón cambiats.

La victòria de Valmy deishè a l'armada deu Rin l'oportunitat de har ua ofensiva, comandat per lo generau Marquis de Custine, lo 25 de setemer Spire qu'es gahada, lo 5 d'octobre Worms, lo 21 d'octobre Mayença, lo 23 d'octobre que son a Francfòrt. Bernadòta qu'estó promavut adjudant-major lo 30 de novemer. Que participè a un sarròt de batalhas on s'aubirè coma un vertadèr gavidaire d'òmis. Qu'estó promavut generau de division, lo 13 de genèr de 1795. Qu'avèva lo comandement de la 5au division a Colonha.

En 1797 que caminè cap l'Itàlia arrejúnher l'armada d'Itàlia. Que participè a un sarròt de batalhas contra los Austrians. Puish qu'estó mandat tà Viena (Austria) coma ambaishador en 1798, qu'arribè lo 8 de heurèr tà tornar cap Paris en abriu. Lo son ròtle coma ambaishador qu'estó luenh d'estar estinglant ! Lo 17 d'aost de 1798, Bernadòta que s'amolherè dab Desirada Clari a Sceaux (banlèga sud de Paris), que gahè lo comandament d'ua division de l'armada de Mayença. Puish qu'anè tà Strasborg. Lo 12 de març de 1799, la guèrra contra l'Austria que comencè. Qu'anè tà Paris en 1799 on lo son hilh que vad lo 4 de julhet. Qu'estó ministra de la guèrra deu 2 de julhet dinc au 11 de setemer de 1799. Ne participè pas briga tà har cader lo govèrn lo 18 brumaire (lo 9 de noveme), nomat conselhèr d'Estat (creacion lo 13 de decemer), puish nomat major-generau de l'armada de l'Oest, licenciada lo 13 d'abriu de 1802. Lo 14 de mai de 1804, promavut capdau de l'armada deu Hanòver. Lo 2 de decemer de 1804, proclamacion de l'Emperi !

Buonaparte emperador !! Bernadòta promavut Marescau de França lo 19 de mai. Lo 12 de julhet, promavut Gran oficièr de la Legion d'aunor. Governador a Hanòver lo 17 de junh de 1804, que deishè un soviéner deu bon de la sua administracion. Que participè a las operacions de guèrra en 1805-1807 de l'armada francesa. Qu'entrè dens la ciutat de Munich dens la nueit deu 11 au 12 d'octobre. Lo 20 d'octobre qu'encerclèn l'armada deu generau Mack dens la ciutat d'Ulm, capitulacion e gahada de la ciutat. Lo 2 de decemer de 1805, que participè a la batalha d'Austerlitz. Lo 19 de heurèr de 1806, qu'anè aucupar la Principautat d'Anspach, au nom deu rei de Bavièra. Que demorè dinc au 30 de setemer de 1806, qu'estó promovut Princi de Ponte-Corvo. En 1807, lo 5 de junh, suu pont de Spanden, qu'estó herit suu còth. Lo 14 de julhet, qu'estó promavut governador de las ciutats hanseaticas (Brémen, Hamborg, Lübeck), que demorè dinc a març de 1809 e que deishè un soviéner deu bon. Los 5 e 6 de julhet de 1809, que participè a la batalha de Wagram. Qu'ajudè tà horagetar ua temptativa d'invasion anglesa a Walcheren (dens los País Baishs). Puish que tornè tà Paris dens ua mieja-disgràcia.

Que comencè la temporada suedesa.  La Suècia qu'a, dens l'annada de 1800, ua populacion de 2 245 000 ciutadans, 80% paisans, qu'avèva hèr (lo terç de la producion mondiau), carbon, niquel, coire, manganesa, argent e aur. Qu'exportèn mei que tot cap l'Anglaterra (45%), los gentius que reivendiquèn l'exclusivitat deus emplecs militars, los borgés, coma dens tota l'Euròpa, que gahèn de mei en mei d'importància.

Suècia qu'avèva Finlanda e la Pomerania desclavavan lo país sus l'Euròpa continentau. Suècia demorè un temps neutrau, puish que participè a la coalicion contra Buonaparte. Qu'avèvan la poténcia russa de menshidà's. Que huerrejèn contra los Rus dens la guèrra de 1788-1790. Que hèn hreita de l'Anglaterra entà lo son comerci. Las exportacions suedesas qu'avèvan augmentat enter 1806 e 1807 de 175 000 tà 635 000 liuras. Mes los Rus qu'ataquèn lo 21 de heurèr de 1808 e qu'aucupèn Finlanda. Lo rei Gustau IV Adolfe qu'abdiquè lo 13 de març de 1809 e que moreish en Soïssa. La regéncia qu'estó balhada a l'oncle deu rei, lo duc de Sudermania, 61 ans d'atge, qu'estó elegit rei de Suècia Carles XIII, n'avèva nat mainat, qu'adoptè lo prini danés Carll-Auguste d'Augustenborg, qu'èra governador de Norvègia. Lo 17 de setemer de 1809, la Russia e la Suècia que signèn lo Tractat de Frerikshamm, la Suècia que perdón las islas de Nyland e d'Aland e mei que tot Finlanda. La Finlanda qu'avèva 26% de la populacion e 40% de son territòri. Lo 28 de mai de 1810, lo princi eretèr que moreish d'ua crisi d'aploplexia. Que devon trobar de tira un navèth princi eretèr.

Bernadòta, a la sospresa generau, qu'estóelegit lo 28 d'aost de 1810. Còp-sec l'eleccion, Bernadòta quue's preparè a las suas navèras foncions.

Que comprè ua bibliotèca tà saver lo maximum sus la Suècia e que preparè la composicion de la sua seguida. La sua molhèr desirada n'aimava pas briga de deishar la sua sòr a Paris per anar tà la Suècia. Bernadòta qu'arribè au Danemarc lo 19 d'octobre de 1810, qu'estó arrecebut per ua deputacion deu "Riksdag" (Parlament suedés) e per l'arquevesque deu reiaume, coma Bernadòta que deu se convertir protestant, obediéncia luteriana. Qu'arribè en Suècia lo 20 d'octobre de 1810 a Helsingborg puyish cap Estocòlme on anè visitar lo rei Carles XIII. La quita reina qu'u trobè amistós. Buonaparte que balhè un ultimatum a la Suècia, de barrar tots los sons pòrts taus vaishets anglés. Lo 15 de novemer de 1810, lo conselh que van decidir de capitular a l'ultimatum. Desirada n'aima pas briga lo climat suedés e, coma lo son marit e lo son hilh qu'èran hòrt aucupats, que tornè cap Paris en junh de 1811, que demorarà 12 ans. Lo 27 de genèr de 1812, ua armada francesa comandada peu Marescau Davot qu'aucupèn la Pomerania suedesa, shens declaracion  deguèrra. Qu'èra entà obligar la Suècia de barrar los sons pòrts au comerci dab l'Anglaterra, mes Suècia que cambiava chic a chic la sua politica e que s'apressarà dab l'Anglaterra e dab la Russia, shens precipitacion.

Tractat dab l'Anglatèrra lo 18 de julhet de 1812, ajuda a la Suécia de 70000 liuras, tots los pòrts suècs que seràn oberts a tots los vaishèths. La Grana Armada qu'entrèn en Russia en junh. Bernadòta princi reiau que visitè lo tsar Alexandre lo 27 d'aost de 1812 a Åbò, Finlanda, tractat a la fin de 1812. Qu'èra tanben la fin de l'armada francesa en Russia, la retreita generau e que s'acabarà en vertadèra desrontada. Tractat signat enter Anglatèrra e Suécia. Bernadòta que desbarquèn dab ua armada suedesa en Pomerania entà arreglar lo problèma de la Norvègia militarament.

Bernadòta que s'aluenhè sancèrament de Boanaparte. Amassada deus aliats deu 9 tau 12 de julhet de 1813 au castèth de Trachenberg en Silisia, russian, prusian e austrian delegats e observators anglés e suècs dab princi Carles, nat engatjament sus la Norvègia qu'èra lo subjecte principau per Suécia. Organizacion per ua campanha contra Buonaparte, quate armadas que son constituidas per açò. Participation de l'armada sueca a la grana victòria  a la Batalha de las nacions. Qu'obligè Buonaparte de caminar dehòra d'Alemanha. Lo tractat de Kiel que balhè la Norvègia a la Suécia los 14 e 15 de genèr de 1814. Lo 30 de març, Paris que capitulè e Buonaparte qu'abdiquè, totun !! Bernadòta adara qu'a lo poder de s'aucupar de la Norvègia. Norvègia n'es pas briga estrambordada d'estar balhada coma ua mercaderia a la Suécia. La Norvègia juntada dab Danemarc desempuish lo sègle 14. País praube, ua populacion en majoritat de paisans, quauquas comunitats danesas dens los pòrts e dens las ciutats. Qu'aven ua grana autonomia e n'aven pas nada noblessa. Guèrra rapida de 15 dias enter Suécia e Norvègia, dab pòc de morts. Lo 5 de genèr de 1818, lo rei Carles XIII que moreish, lo 6 de heurèr Bernadòta princi eretèr qu'estíó proclamat rei Carles XIV-Johan, qu'estó coronat rei lo 11 de mai e rei de Norvègia lo 7 de setemer. Lo navèth rei que serà plan ajudat peu son hilh adara princi Oscar, qu'a un gran capatge per las lengas e viste integrat com un vertadèr suedés. Lo princi Oscar que va s'amolherar a Munic lo 22 de mai de 1823 dab Josefina de Leuchtenberg, puish dens ua ceremonia protestanta a Estocòlme, Desirada la sua mair qu'èra presenta per lo maridatge d'Oscar.

La constitucion sueca de 1809 que balhè lo dret de gavidar lo govèrn shens d'aver un prumèr ministre. Lo gran problèma deu rei Carles XIV-Johan qu'estó de n'aver pas jamei podut mestrejar la lenga suedesa coma la lenga norvegiana. Que hè ua sola ensajada de parlar suedés per un discors public, qu'estó catastrofic. Lo rei qu'èra gascon mes per la lenga qu'avèva lo medish problèma com los Francés d'estar incapables en majoritat de parlar ua lenga estrangèra. Dilhèu que passè tròp de temps dab los Francés.

La populacion de Suécia que passèn de 24 000 000 en 1810 a 3 300 000 en 1840. Lo comerci, las exportacions qu'augmentèn autant coma las importacions. Lo sistèma escolar qu'estó botat en plaça de l'escòla primària dinc a l'universitat. Que podem bahida maucutar deu conservatism deu rei, un gran nombre de ciutadans suedés qu'esperèn la presa deu poder per Oscar lo mei rapidament que possible, mes qu'èra la diferéncia de vision enter duas generacions. Lo rei qu'a avut problèmas dab lo "Storting" (parlament norvegian com dab lo "Rikstad" (parlament suedés). La Norvègia coma la Suécia qu'aveva ua augmentacion de son comerci. Los vaishèths que portavan lo drapèu norvegian desempuish 1838, per permission reiau.

Las tèrras cultivablas que passen en augmentacion de 30 000 ectaras caperavan de 90% los besonhs en cerealas e en patatas. Lo prumèr hilh d'Oscar e Josefina, Carles vadut en 1826, puish Gustau vadut en 1827, Oscar vadut en 1829, Eugenia vaduda en 1830 e Ausguste-Nicolau vadut en 1831. Lo 26 de genèr de 1843 que hèn ua hèsta de la grana per celebrar los 80 ans deu rei e los sons 25 ans d'estar rei. Lo rei Carles XIV-Johan que moreish lo 8 de març de 1844 a l'atge de 81 ans. Lo princi Oscar e la princessa Josefina que vaden adara rei e reina de Suécia e de Norvègia. La Norvègia qu'estó independanta en 1905. Los descendents de Bernadòta que son enqüèra, uei lo dia, la familha reiau de Suécia.

 

 

 

Jean-Baptiste Bernadotte est né le 26 janvier 1763 à Pau dans la vicomté du Béarn, en Gascogne sud, fils de Henry Bernadotte, avoué, et de Jeanne de St-Jean. Il a un frère aîné Jean né en 1754 et une sœur Marie née en 1759. Ils habitent dans la maison "Balaguè", 5 rue Tran (aujourdh'hui siège du Musée Bernadotte).

De sa jeunesse il gardera deux amis, Louis Camps qui deviendra noble et général de l'armée suédoise, et Jean-Pierre Gré qui sera son secrétaire particulier pendant la campagne de 1813-1814. Il fait ses études dans le Collège de Pau. En 1777, son père le fait entrer comme clerc de Maître Batsalle, procureur au Parlement de Navarre, il y reste deux ans. Le 31 mars 1780, son père Henry Bernadotte meurt et laisse sa famille dans la besoin.

Jean-Baptiste va s'engager dans l'armée française lo 3 septembre 1780. Ce sera le regiment "Royal Marine". En 12 ans, il va connaître 7 garnisons. Soufrant d'une maladie de poitrine, il retourne à Pau pour un congé de 6 mois entre 1783 et 1784. Il retourne dans son régiment à Grenoble, devient caporal le 16 juin 1785, sergent le 31 aôut 1785, fourrier le 21 juin 1786, sergent-major le 11 mai 1788, et en 1789 adjudant. Son régiment quitte Grenoble pour Vienne et puis Marseille en avril 1789. Il obtient un billet de logement chez un gros négociant d'origine irlandaise François Clary, mais ce borgeois refuse Bernadotte préférant un officier ! Il sauve son colonel D'Ambert de la colère des gardes nationaux, à cause de sa maladresse et insulte à la commune de Marseille. Le régiment quitte Marseille pour Oloron, puis Rochefort et pour l'île de Ré en avril 1791. Le Royal-Marine change de nom pour le 60ème régiment d'Infanterie. En avril 1791, il est élu sous-lieutenant par les officiers du régiment le 3 avril 1791, puis lieutenant au 36ème régiment dit d'Anjou. Il part rejoindre l'armée de Rhin. De 1791 à 1793, 593 généraux sont remplacés. La victoire de Valmy permit à l'armée du Rhin de lancere une offensive, commandée par le général Marquis de Custine, le 25 septembre Spire est prise, le 5 octobre Worms, le 21 octobre Mayence, le 23 octobre ils sont à Francfort. Bernadotte est promu adjudant-major le 30 novembre. Il participe à plusieurs combats où il se distingue comme meneur d'hommes. Il est nommé général de division. Le 13 janvier 1795, il a le commandement de la 5ème division à Cologne. En 1797 il part pour l'Italie rejoindre Bonaparte où il participe à plusieurs combats contre les Autrichiens. Puis il est envoyé à Vienne en Autriche comme ambassadeur en 1798, il y arrive le 8 février, pour repartir à Paris en avril. Son rôle d'ambassadeur fut loin d'être brillant !

Le 17 août 1798, Bernadotte se marie avec Désirée Clary à Sceaux (banlieue sud de Paris), il prend le commandement d'un régiment de l'armée de Mayence. Puis il est envoyé à Strasbourg. Le 12 mars 1799, la guerre contre l'Autriche recommence. Il part pour Paris en 1799 où va naître son fils Oscar le 4 juillet. Il est ministre de la guerre du 2 juillet au 11 septembre 1799. Il ne participa pas au coup d'état du 18 brumaire (le 9 novembre), il est nommé conseiller d'Etat (creation le 13 decembre), puis nommé général-en-chef de l'armée de l'Ouest, dissoute le 13 avril 1802. Le 14 mai 1804, il reçoit le commandement de l'armée de Hanovre. Proclamation de l'Empire le 2 décembre 1804 !

Le petit Bonaparte empereur !! Bernadotte promu Maréchal de France le 19 mai. Le 12 juillet, il devient Grand officier de la Légion d'honneur. Gouverneur de Hanvre le 17 juin 1804, il laissa un très bon souvenir de son administration. Il participa aux opérations de guerre en 1805-1807 de la Grande armée. Il entre à Munich dans la nuit du 11 au 12 octobre. Le 20 octobre, il encercle l'armée du général Mack dans la ville d'Ulm, capitulation et prise de la ville. Le 2 décembre 1805, il participe à la bataille d'Austerlitz. Le 19 février 1806, il va occuper la Principauté d'Anspach, au nom du roi de Bavière. Il y reste jusqu'au 30 septembre 1806. Il est fait Prince de Ponte-Corvo le 5 juin 1806. Le 5 juin 1807, il est blessé au cou sur le pont de Spanden. Le 14 juillet, il reçoit le gouvernement des villes hanséatiquess (Brême, Hambourg, Lübeck), il va y rester jusqu'en mars 1809 et il laissera un très bon souvenir de son séjour. Les 5 et 6 de juillet 1809, il participe à la bataille de Wagram. Puis il rentre à Paris et il va aider à repousser une tentative d'invasion anglaise à Walcheren (dans les Pays-Bas) en août. Puis il reste à Paris dans une demi-disgrâce.

C'est la période suédoise qui va commencer pour Bernadotte. La Suède a, en 1800 une population de 2 245 000 habitants, 80% de ruraux, le pays est riche en fer (le tiers de la production mondiale), charbon, nickel, cuivre, manganèse, argent et or. Ils exportent principalement vers l'Angleterre (45%), les nobles revendiquent l'exclusivité des postes militaires, la bourgeoisie, comme dans toute l'Europe, que prend de plus en plus d'importance. La Suède avait la Finlande et la Poméranie qui lui ouvraient les portes de l'Europe continentale. Elle resta d'abord neutre, puis participa à l'alliance contre Bonaparte. Elle avait à se méfier de la puissance russe à l'est, ayant eu la guerre de 1788-1790, et avait besoin pour son commerce de l'Angleterre dont les exportations suédoises avaient augmenté entre 1806 et 1807 de 175 000 à 635 000 livres. Puis les Russes attaquèrent le 21 février 1808 et occupèrent la Finlande. Le roi Gustave IV Adolphe abdiqua le 13 mars 1809 et mourut en exil en Suisse. La régence fut confiée à l'oncle du roi, le duc de Sudermanie, 61 ans, élu roi, mais il n'avait pas de descendance. Il devint Charles XIII. Le 17 septembre 1809, la Russie et la Suède signèrent le traité de Fredrikshamm. La Finlande représentait 26 % de sa population et 40 % de son territoire. Le nouveau roi Charles XIII adopta comme héritier au trône de Suède le prince danois Charles Auguste d'Augustenbourg alors gouverneur de Norvège. Le 28 mai 1810, le nouveau prince héritier mourut d'une crise d'apoplexie. Il fallait dès lors un nouveau prince héritier.

Bernadotte fut élu à la surprise générale le 28 août 1810. Dès l'élection, Bernadotte se prépara à ses fonctions. Il écrivit à la reine Hedwige-Charlotte, il constitua une bibliothèque pour savoir le maximum sur la Suède et prépara la composition de sa suite. Son épouse Désirée n'aima pas du tout l'idée de quitter sa sœur et Paris, et de partir pour la Suède. Bernadotte arriva au Danemark le 19 octobre 1810, il est reçu par une députation du Riksdag (Parlement suédois) et par l'archevêque du royaume, comme Bernadotte doit devenir protestant, d'obédience luthérienne. Il arriva en Suède le 20 octobre 1810 à Helsingborg, puis il alla à Stockholm où il rencontra le roi Charles XIII, même la reine-mère le trouva aimable.  Bonaparte donna un ultimatum à la Suède de fermer ses ports aux produits anglais. Le 15 novembre 1810, le conseil décide de capituler devant l'ultimatum de Bonaparte. Désirée n'aime pas du tout le climat suédois, un mari et un fils trop occupés, elle repart pour Paris en juin 1811, son absence va durer 12 ans. Le 27 janvier 1812, une armée française commandée par le maréchal Davout occupe la Poméranie suédoise, sans déclaration de guerre, c'était pour forcer la Suède à fermer ses ports au commerce avec l'Angleterre... La Suède va changer de politique, et petit à petit, sans précipitation, elle va se rapprocher de l'Angleterre et de la Russie.

Traité avec l'Anglaterre le 18 juillet 1812, aide pour la Suède de 700 000 livres. Les ports seront ouverts à tous les navires. La Grande Armée avait pénétré en Russie depuis juin. Bernadotte, prince royal, va voir le tsar Alexandre le 27 août 1812 à A̐bo, Finlande. Traité signé entre l'Angleterre et la Suède le 3 mars 1813. Fin 1812, cela était aussi la fin de la Grande Armée, retraite qui va finir en totale déroute. Bernadotte débarque avec une armée suédoise en Poméranie, il cherche à régler le problème de la Norvège militairement et il s'éloigne totalement de Bonaparte. Réunion des alliés du 9 au 12 juillet 1813 au château de Trachenberg en Silésie, délégués russes, prussiens, observateurs anglais, autrichiens et suédois avec Bernadotte. Pas d'engagement sur la Norvège qui était le sujet principal pour la Suède, mais organisation pour une campagne contre Bonaparte, quatre armées sont constituées pour cela. Participation des troupes suédoises à la grande bataille des nations et grande victoire des alliés sur Bonaparte qui l'obligea de partir d'Allemagne. Le traité de Kiel, les 14 et 15 janvier 1814, donne la Norvège à la Suède. La Norvège n'est pas du tout enthousiaste à l'idée d'être donnée comme une marchandise à la Suède. La Norvège était unie avec le Danemark depuis le XIVe siècle, pays pauvre, peuplé par une majorité de populations rurales, quelques communautés danoises dans les ports et les grandes villes, elle n'avait pas de noblesse et avit une relation avec le Danemark d'une très grande autonomie. Guerre rapide de 15 jours entre la Suède et la Norvège avec peu de pertes des deux côtés. Le 5 février 1818, le roi Charles XIII meurt. Le 6 février, Bernadotte, prince héritier, est proclamé roi, il devient Charles XIV-Jean, il va être très aidé par son fils Oscar qui sera très vite intégré comme suédois, en parlant rapidement le suédois (peut-être était-il doué pour les langues, au contraire de son père qui fut incapable de maîtriser la moindre connaissance de la langue suédoise, comme de la norvégienne d'ailleurs).

Oscar va se marier à Munich le 22 mai 1823 avec Joséphine de Leuchtenberg, puis à une cérémonie protestante à Stockholm. Désirée revient en Suède pour le mariage de son fils Oscar. Naissance du premier petit-fils en 1826, puis de quatre autres enfants dont trois autres fils. La constitution suédoise de 1809 accordait le droit de diriger la gouvernement sans avoir de premier ministre. Mais le grand problème du roi Charles XIV-Jean était son incapacité de maîtriser le suédois, on croirait qu'il n'était pas gascon mais français avec leur incapacité de dire deux mots dans une autre langue. Il fit une tentative de discours en suédois, ce fut une catastrophe.

La population de la Suède passa de 2 400 000 en 1810 à 3 300 000 habitants en 1840. Le roi Charles XIV-Jean fut couronné roi de Suède le 11 mai 1818 et roi de Norvège le 7 septembre 1818.

Le règne de Charles XIV-Jean ne fut pas mauvais dans son ensemble, le commerce augmenta, aussi bien les exportations que les importations. Le système scolaire fut mis en place, de l'école primaire à l'université. On peut sans doute lui reprocher son conservatisme, beaucoup de suédois souhaitaient la prise du pouvoir le plus tôt possible d'Oscar ; mais c'était la différence de vision entre deux générations. Il a eu beaucoup de problèmes comme roi de Norvège avec le Storting, le Parlement norvégien, comme il en a eu avec avec celui de Suède, le Riksdag. Pourtant la Norvège, comme la Suède, bénéficia de l'augmentation de son commerce, les bateaux norvégiens portaient leur propre drapeau depuis 1838 par permission royale. Les terres cultivables augmentèrent de 30 000 hectares, couvrant à 90 % les besoins en céréales et en pommes de terre.

Le prince Oscar et la princesse Joséphine eurent cinq enfants : Charles né en 1826, Gustave en 1827, Oscar en 1829, Eugénie en 1830 et Auguste-Nicolas en 1831. Le 26 janvier 1843 fut l'occasion d'une grande fête pour les 80 ans du roiCharles XIV-Jean et ses 25 ans de règne. Le roi Charles XIV-Jean meurt le 8 mars 1844 à l'âge de 81 ans. Le prince Oscar et la princesse Joséphine deviennent roi et reine de Suède.  Leurs descendants règnent encore de nos jours en Suède.

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site