JOHAN LAFITA

Johan Lafita vadut a Baiona, coma lo son hrair Pèir. Que van los dus joens cap las Americas. En 1810 que son a la Navèra Orleans en Loisiana. Capdau d'un grop de bandolèrs, contrabandèrs e a còps piratas, quan l'estujadèra sus l'isle de la Grana Tèrra dens la baïa de Barataria.

Que comanda un sarròt de vaishèths e qu'atacan los vaishèths espanhòus e los neutres, dens lo gòlfe deu Mexic. Qu'emplegam los drapèus de las nacions d'America centrala e deu sud que son en susmauta contra Espanha.

En 1813, lo gobernador William Clairbòrne de Loisiana que prepausa ua recompensa de 500 $ per la captura de Lafita. Lafita que prepausa 1500 $ per lo cap deu gobernador. Tots los esfòrçs de capturar Lafita ne va pas s'i escàder.

En 1814, l'Anglatèrra qu'es en guèrra contra los Estats units que prepausan a Lafita 30000 $, un perdon, e ua comission coma capitani d'un vaishèth anglés, si Lafita ajuda entad atacar la ciutat de la Navèra Orleans. Lafita qu'arrefusa e qu'informa lo govèrn american e va balhar la sua ajuda entà defénder la ciutat.

Lafita e lo son grop de mila òmis que guerrejèn dab lo generau Andrèu Jackson lo 8 de genér de 1815.

Après la victòria, Lafita que va arrecéber un perdon generau deu president american James Madison. Mes Lafita que torna atacar los vaishèths, a còps americans tanben e har contrabanda. Ua armada americana qu'atacan lo vilatge sus la Grana Tèrra e cremèn tot.

Lafita que deu se mudar tà l'isla de Gavelston (Texas) on quilhèn ua navèra ciutat aperada Campeachy e que se hè gobernador.

Los indians Carancahuas qu'ataquèn la ciutat de Capeachy mes que son esglachats per l'artilheria de Lafita.

Mes que segueishèn d'estar piratas. Après d'aver atacat la còsta de Loisiana, que hèn tanben lo negòci d'esclaus en Loisiana. Lo pretz d'un esclau qu'estó d'un $ la liura, lo pretz d'un òmi qu'èra en mejana de 140 $. Lo govèrn american que mandèn ua armada en 1821 tad arroeinar Campeachy. Mes Lafita que sap plan que ne poden pas guerrejar contra los Estats units, que comanda de cremar la sua ciutat e que deishèn Galveston e que mudèn tà Yucatan (Mexic) per un temps.

Lafita que va tà Cuba en 1822 lo 29 de novemer.

Qu'amolhrè dab la hilha d'un armator de Charleston en 1830. En 1847, que van har un viatge tà l'Euròpa.

Que moreish lo 5 de mai 1854, qu'a 74 ans dens ua ciutat de l'Illinois. Lo son hrair Pèir que moreish a la Navèra Orleans, Loisiana.

 

 

 

 

 

Jean Lafite est né à Bayonne, comme son frère Pierre. Ils partent assez jeunes pour les Amériques. Ils sont installés à la Nouvelle Orléans en 1810. Jean est le chef d'un groupe de contrebandiers, bandits et a pirates à l'occasion Ils ont leur base principale sur l'île de la Grande Terre dans la baie de Barataria sur le golfe du Mexique. Il commande une flotte de navires de diverses tailles et attaque les navires espagnols comme ceux des nations neutres. Ils se servent des drapeaux de plusieurs pays d'Amérique centrale et du sud, surtout des nations qui sont en révolte contre l'Espagne. Lafite a aussi une boutique dans le centre de la Nouvelle Orléans où il vend les marchandises pillées dur les navires capturés. En 1813, le gouverneur William Clairborne de Louisiane offre 500 $ pour la capture de Lafite. Lafite, qui est au sommet de sa puissance, offre 1500 $ pour la tête du gouverneur. Toutes les tentatives pour le capturer échouèrent. En 1814, l'Angleterre qui est en guerre contre les Etats unis offre à Lafite 30000 $, un pardon pour tous ses actes de piraterie, et un brevet comme capitaine sur un navire anglais, s'il aide à prendre la ville de la Nouvelle Orléans. Il refuse et informe le gouvernement américain de la prochaine attaque et offre son aide et toute son organisation, ses 1000 hommes et la poudre qui manquait. Lafitte défend la ville avec le général Andrew Jackson. Lea Anglais sont vaincus le 8 janvierr 1815.

Après la victoire, ils reçoivent un pardon du président des Etats unis James Madison. Mais Lafite va recommencer à attaquer les navires, parfois les Américains, dans le golfe du Mexique. Une armée américaine attaque le village sur l'île de Grande Terre puis le brûle.

Elle capture 80 hommes de Lafite et des marchandises pour une valeur de 500000 $.

Lafite et ses hommes trouvent refuge sur l'île de Gavelston (Texas) où ils construisent une nouvelle ville Campeachy.

Les indiens Carancahuas attaquent l'île mais ils sont écrasés par l'artillerie de Lafite.

Continuer de faire rentrer des esclaves, cela coûte 1 $ la livre, en moyenne un homme coûte 140 $. Un bateau américain a été pris, Lafite sait que les Américains préparent une attaque contre Campeachy, il décide de brûler la ville et d'aller se réfugier au Yucatan (Mexique) pour un temps.

Il se trouve à Cuba le 29 novembre 1822.

Puis il épouse la fille d'un armateur de Charleston et se transforme en John Lafflin, habite dans le nord des Etats unis où personne ne le connaît. Il fait un long voyage en Europe avec sa femme.

Il meurt dans l'Illinois le 5 mai 1854, à l'âge de 74 ans. Son frère Pierre décède à la Nouvelle Orléans.

 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site