LA DES.HÈITA DE LA GASCONHA.

Les raisons de la défaite de la Gascogne face à la France.

 

 

À la fin de la longue guerre de la Gascogne contre la France, ne participent que le Bordelais, les Landes et le Bayonnais. Toutes les autres régions gasconnes sont neutres ou servent comme mercenaires des Français. Certains nobles gascons se mettent au service du roi de France Charles VII. Ils vont payer pour la majorité leur trahison de leur vie. Dès l'occupation française, le pays se vide d'un tiers de sa population. On ne plante pas assez pour avoir des récoltes pour nourrir le petit nombre de la populacion restante. Il manque trop de bras. Les Français doivent importer du blé, viandes et autres nourritures au grand déplaisir du roi , car cela lui coûte très cher, les impôts ne rapportent presque rien, le commerce florissant qui faisait la fortune du Bordelais au temps de l'indépendance n'existe plus du tout.

Charles VII meurt le 22 juillet 1461, c'est son fils qui devient roi sous le nom de Louis XIL Il fait arrêter enfin la répression en Gascogne qui a duré 8 ans. Il laisse revenir quelques nobles gascons auxquels il fait rendre leurs terres confisquées. Mais la grande majorité des exilés gascons, surtout les bourgeois ne reviendront jamais.

Comme la Guyenne ne rapporte que peu d'argent, Louis XI la donne à son jeune frère, Charles de Berry. Le roi pensant que son frère sans argent n'aura jamais les moyens de recruter des mercenaires, former une armée, et devenir un danger pour le pouvoir royal.

Charles de Berry devient duc de Guyenne en avril 1469. Poussé par certains nobles français et gascons qui avaient aidé son père Charles VII, il prépare une révolte, mais il meurt empoisonné le 12 mars 1472 au fort du Ha à Bordeaux, il a 27 ans. Une armée française passe la Garonne près de Toulouse et va assiéger Lectoure. Prise de la ville, mise à feu et à sang en 1473. Le comte d'Armagnac est tué pendant le massacre de la population de la ville. On donne à sa femme enceinte un breuvage pour la faire avorter. Un Albret et un bâtard d'Armagnac sont décapités à Tours. Jacques d'Armagnac est décapié à Paris. Ses terres sont confisquées et  son jeune fils enfermé meurt très vite, sans doute étranglé pour éviter qu'un jour il réclame ses biens.

La paix française règne sur toute la Gascogne, ceux qui avaient aidé l'ennemi comme ceux qui avaient résisté contre la conquête sont traités de la même façon.

Pour expliquer pourquoi l'Angleterre n'a pu aidé la Gascogne à résister à l'impérialisme français, il faut revenir un peu dans le passé, au temps de Richard II connu en Gascogne sous le nom de Richard de Bordeaux, son lieu de naissance, fils du Prince noir Édouard de Woodstock, duc d'Aquitaine, très aimé dans lo Bordelais, il régna de 1377 a 1399. Puis il fut déposé par Henry IV, le premier Lancaster à régner sur l''Angleterre, il était le petit-fils d'Édouard III (1327-1377) qui était le père du Prince noir et le grand-père de Richard II, qui étaient tous deux des York. Les York ont comme emblème la rose blanche et les Lancaster la rose rouge.

1450, Richard duc d'York, neveu de Richard II de Bordeaux devient le chef des "York".

1453, en août, bataille à Stanford Bridge entre les Percy (Lancaster) et les Neville (York).

Après Henry IV le premier Lancaster roi de 1399 à 1413, puis son fils Henry V régna de 1413 à 1422, puis son fils Henric VI régna de 1422 à 1461, il épousa une française Marguerite d'Anjou.

1453, Henry VI est pris d'une crise de folie qui va durer seize mois.

La reine Marguerite met au monde un fils Édouard en octobre. Le duc d'York es nommé protecteur du royaume (régent). Mais le roi recouvre ses facultéss et York se retire au château de Ludlow.

1455, début de la guerre civile.

Le 22 mai, bataille de Saint-Albans, Somerset (Lancaster) est tué.

1459, le 23 septembre, bataille de Blore Heath, Salisbury (Yòrk) bat Audley (Lancaster).

12-13 d'octobre, déroutea des York à Ludford, les chefs yorkistes désertent et s'enfuient en Irlande pour les York, à Calais pour les Neville (York).

1460, débarquement des yorkistes de Calais à Sandwich.

10 juillet, bataille de Northampton, victoire des York et victoire des Neville (York).

Octobre, le duc d'York prétend au trône devant le Parlement, il est reconnu comme lord protecteur et héritier d'HenricVI (Lancaster).

30 décembre, bataille de Wakefield, York et Salisbury (York) sont tués.

1461, 2-3 février, bataille de Mortimer Cross, Édouard duc d'Yòrk, fils du duc Richard, bat les gallois du camp Lancaster.

17 février, deuxième bataille de Saint-Albans, la reine Marguerite d'Anjou (Lancaster) qui n'avait jamais accepté de voir déshériter son jeune fils Édouard, bat Warwick (York).

4 mars, début du règne du jeune Édouard.

29 mars, bataille de Towton, défaite des Lancaster.

1461-1464, opérations de nettoyage contre les Lancaster du nord, victoires yorkistes de Hedgeley Moor et Hexham.

1461, juin, rébellion de Robin de Redesdale du camp Warwick.

24 juillet, bataille d'Edgecote, Édouard IV est emprisonné.

Octobre-décembre, effondrement du gouvernement de Warwick (ex Yòrk) et réconciliation avec Édouard IV (York)..

1470, mars, la rébellion du Lincolnshire est écrasée  à Epingham.

Avril, Warwick et Clarence se réfugient en France.

22-25 juillet, traîté d'Angers entre Warwick et la reine Marguerite d'Anjou (Lancaster).

Édouard de Lancaster, fils de Marguerite, épouse la fille de Warwick, Anne Neville.

Septembre-octobre, Warwick envahit l'Angleterre et le roi Édouard IV (York) s'enfuit en Bourgogne. Début du second règne du roi Henry VI Lancaster.

1471, 14 mars, Édouard IV débarque à Ravenspur dans le Yorkshire. 14 avril, bataille de Barnet. Édouard IV bat Warwick (Lancaster). Mort de Warwick.

Le 4 mai 1471, bataille de Tewkesbury, Édouard IV (York) bat Marguerita d'Anjou (Lancaster). Mort d'Édouard de Lancaster, son père Henry VI de Lancaster meurt le 21 mai.

1483, les 9 et 10 avril, mort d'Édouard IV, succession puis déposition de son fils Édouard V.

26 juin, Richard, frère d'Édouard IV et oncle d'Édouard V, duc de Gloucester, monte sur le trône sous le nom de Richard III (York). Il fait exécuter le roi légitime Édouard V, son neveu qui a 12 ans, et son frère  Richard dans la tuor de Londres.

Octobre-décembre, rébellion de Buckingham. 

Le 25 décembre, les rebelles en exil reconnaissent Henry Tudor comme roi d'Angleterre dans la catedrala de Rennes (Roazhon) en Bretagne. 

1485, débarquement de Henry Tudor à Milford Haven et, le 22 août, bataille de Bosworth. Mort de Richard III (York). 

Henry Tudor lui succède sous le nom de Henry VII. Fin de la guerre des Deux Roses. Il va régner de 1485 à 1509. 

Son père était un noble gallois, Edmond Tudor comte de Richmond, sa mère Margaret Beaufort avait pour père Jean Beaufort était le premier duc de Somerset, et le deuxième fils de John de Gand et de sa troisième épouse Catherine, fils aîné d'Édouard III et fondateur de la branche des Lancaster. Henry Tudor va époser Elisabeth York et ainsi réunir les deux branches de la même famille, les Lancaster et les York descendant tous deus de Henry III (1327-1377).Il fut un bon roi, restaurant l'autorité centrale du trône après 30 ans de guerre civile, il renforça la justice, le commerce et organisa un système d'impôts efficace.  

Mais après 30 ans de guerre, les peuples anglais et gallois souhaitaient d'abord la paix et de travailler. Henry Tudor ne pouvait pas dans ce climat se lancer dans une nouvelle guerre contre la France pour libérer la Gascogne de l'occupation française. La majorité des gascons aurait aidé toute invasion anglaise pour chasser les Français hors de Gascogne. Le roi anglais n'avait pas à cette époque les moyens pécuniers pour préparer une expédition sur le continent. Nous Gascons, nous pouvons dire que la guerre des Deux Roses nous a égratigné à mort !

 

 

 

 

 

Las rasons de la des.hèita de la Gasconha per França.

 

 

A la fin de la longa guèrra de la Gasconha contra França, ne participèn sonque lo Bordalés, las Lanas e lo Baionés, aquest país qu'estó aperat "Guiana" contraccion deu nom "Aquitània". Tots los autes parçans gascons que son neutraus o son dab los Francés. Un sarròt de gentius gascons que's botèn au servici deu rei francés Carles VII, que pagaràn la lor tradida dab la lor vita. Au començament de l'aucupacion francesa, lo país que's vueita deu terç de la sua populacion, ne semian pas pro entà aver las crubanhas necessàrias tà neurir lo pòc de populacion sobranta. Que manca tròp d'òmis tà trimar dens los prats. Los Francés que deven importar blat, carns e autas biòcas, açò n'agrada pas briga lo rei Carles VII, aquestas despensas que còstan saussa d'alh (car) los impòsts e talhas que raportan sonque chic d'ardits, lo negòci qu'estó ua riquessa de le grana peu Bordalés qu'es completament estancat.

Carles VII que moreish lo 22 de julhet de 1461, qu'es lo son hilh qu'es adara rei de França, Loís XI, que hè arrestar la repression en Gasconha, que deisha tornar d'exili un sarròt de gentius, que'us torna balhar las lors tèrras qu'estón confiscadas. Mes la majoritat deus despatriats, mei que tot los borgés ne tornaràn pas jamei.

Coma la Guiana que rapòrta pòc de moneda, Loís XI qu'ac balha tà lo son hrair, Carles de Berri. Lo rei Loís XI que pensa que lo son hrair shens moneda o dab pòc, n'aurà pas jamei los mejans de recrutar mercenaris e d'aver ua armada, çò que seré un mauparat tà lo poder reiau.

Carles de Berri qu'es duc de Guiana en abriu de 1469. Mes gentius francés e gascons que'u aconselhen de cercar l'independéncia. Qu'apresta ua susmauta, mes que moreish posoerat lo 12 de març de 1472 au castèth deu Hàr a Bordèu, qu'a solament 27 ans d'atge. Ua armada francesa que passa Garona au ras de Tolosa e que va har lo seti de Leitora, ciutat de Lomanha. Que gahèn la ciutat, botada a huec e sang en 1473. Lo comte d'Armanhac qu'es tuat pendent la tuadera deus ciutadans de la ciutat. La sua hemna emprenhada que'u dan ua potinga tà la har avortar. Un Albret e un bastard d'Armanhac que son còthtrencats a Tors. Jacme d'Armanhac qu'es còthtrencat a París. La suas tèrras confiscadas e lo son hilh joen que moreish viste dilhèu estranglat tà evitar de reclamar lo son cabau.

La patz que balha los Francés que senhoreja sus tota la Gasconha, sus los qu'ajudèn la conquista francesa coma sus los que guerrejèn tà guardar l'independéncia. Qu'arrecebèn lo medish pretz.

Tà explicar perqué Anglatèrra n'ajudè pas la Gasconha per resistir a l'imperialisme francés, que cau tornar un chic dens lo passat, que son de la familha "Yòrk"  au temps de Ricard II aperat tanben Ricard de Bordèu on èra vadut, hilh deu Princi negre Edoard de Woodstock, hèra aimat dens lo Bordalés, qu'estó rei d'Anglatèrra e duc d'Aquitània de 1377 a 1399 quan estot destituit per Enric IV lo prumèr Lancaster d'estar rei d'Anglatèrra abans Ricard de Bordèu, lo son arrerhilh, de 1327 a 1377, e pair deu Princi negre, jamei rei d'Anglatèrra. Lo Princi negre e lo son hilh Ricard II e qu'aven coma emblèma la ròsa blanca e los Lancaster qu'aven l'emblèma de la ròsa arroia.

1450, Ricard duc d'Yòrk, nebot de Ricard II de Bordèu, qu'es lo capdau deus "Yòrks".

1453, agost, batalha a Stanford Bridge enter los Percy (Lancaster) e los Nevilles (Yòrk). 17 de julhet de 1453, batalha de Castilhon en Gasconha. Après Enric IV lo prumèr Lancaster rei de 1399 a 1413, puish lo son hilh Enric V rei de 1413 a 1422, puish lo son hilh Enric VI rei en 1422 que s'amolhèra dab ua francesa Margalida d'Anjó.

1453, Enric VI qu'es près d'ua en·holiada que va perdurar setze mes.

La reina Margalida qu'a un hilh en octobre. Lo duc d'Yòrk qu'es nominat protector deu reiaume. Mes lo rei Enric VI que tornè dab los sons esperits e Yòrk que va tau castèth de Ludlow.

1455, qu'es l'annada deu començament de la guèrra civila.

Lo 22 de mai, batalha de Sent Albans, Somerset (Lancaster) qu'es tuat.

1459, lo 23 de setemer, batalha de Blòre Heath, Salisbury (Yòrk) que ganha contra Audley (Lancaster). 12-13 d'octobre, des·hèita deus Yòrks. Ludfòrd, los capdaus yorkistas que s'escapèn tà Irlanda per los Yòrks, tà Calais per los Nevilles (Yòrk).

1460, desbarcament deus yorkistas de Calais a Sandwich. 10 de julhet, batalha de Nòrthamptòn, victòria deus Yòrks e victòria deus Nevilles (Yòrk).

Octobre, lo duc d'Yòrk que's prepausa coma rei davant lo Parlament, qu'es nominat lòrd protector e ereter deu rei Enric VI (Lancaster).

30 de decemer, batalha de Wakefield, lo duc d'Yòrk e Salisbury (Yòrk) que son tuats.

1461, 2-3 de heurèr, batalha de Mortimer Cròss, Edoard lo Navèth duc d'Yòrk, hilh deu duc Ricard, que ganha contra los galés lancastrians. Lo 17 de heurèr, segonda batalha de Sent Albans, la reina Margalida d'Anjó (Lancaster) qui n'avèva jamei acceptat de véder deseretar lo son joen hilh, lo joen Edoard, que ganha ua batalha e la victòria contra Warwick (Yòrk). Lo 4 de març, debuta deu règne deu joen Edoard.

Lo 29 de març, batalha de Tòwtòn, des·hèita deus Lancasters.

1461-1464, operacions de netejada contra los Lancasters deu nòrd, victòrias yorkistas de Hedgeley Moor e Hexham.

1461, junh, susmauta de Robin de Redesdale de la familha (ex Yòrk) Waewick. 24 de julhet, batalha d'Edgecòte, Edoard IV (Yòrk) qu'es presonèr. Octobre-decemer, fin deu govèrn de Warwick (ex Yòrk).

1470, en març, susmauta deu Lincolnshire qu'es esglachat a Epingham. Abriu, Warwick e Clarence que s'escapèn tà França. 22-25 de julhet, tractat d'Angers de Warwick (ex Yòrk, adara Lancaster) dab la reina Margalida d'Anjó (Lancaster).

Lo princi Edoard (Lancaster), hilh de Margalida, que s'amolhèra dab la hilha de Warwick, Anne Neville.

Seteme-octobre, Warwick adara Lancaster que torna cap l'Anglatèrra e lo rèi Edoard IV (Yòrk) que s'escapa tà Borgonha. Per lo segond còp Enric VI Lancaster qu'es rei d'Anglaterra.

1471, lo 14 de març, Edoard IV que torna a Ravenspur dens lo Yorkshire. Batalha de Barnet. Lo 14 d'abriu Edoard IV que ganha contra Warwick (Lancaster). Warwick qu'es tuat.

Lo 4 de mai de 1471, batalha de Tewkesbury, Edoard IV (Yòrk) que ganha contra Margalida d'Anjó (Lancaster). Mort deu princi Edoard de Lancaster, lo son pair Enric VI Lancaster que moreish lo 21 de mai.

1483, 9 e 10 d'abriu, mort d'Edoard IV, succession puish despossession deu son hilh Edoard.

26 de junh, Ricard, hrair d'Edoard IV e oncle d'Edoard V, duc de Gloucester, qu'es adara rei d'Anglatèrra dab lo nom de Ricard III (Yòrk). Que hè tuar lo son nebot, lo vertadèr rei Edoard V, mainat de 12 ans, e tanben l'aute nebot Ricard dens la tor de Londres.

Octobre-deceme, susmauta de Buckingham.

Lo 25 de deceme, tots los revoltats en exili que nomèn Enric Tudòr coma rei d'Anglatèrra dens la catedrala de Roazhon (Rennes) en Bretanha.

1485, desbarcament d'Enric Tudòr a Milfòrd Haven e, lo 22 d'aost, batalha de Bòswòrth. Mort de Ricard III (Yòrk).

Enric Tudòr qu'es adara rei d'Anglatèrra, Enric VII. Qu'es la fin de la guèrra de las Duas Ròsas. Enric Tudòr serà rei de 1485 a 1509.

Lo son pair qu'èra Eimond Tudòr Earl (capdau) de Richmond, nòble galés, e la sua mair qu'avèva coma ajòu John de Gand, hilh d'Edoard III, fondador de la familha deus Lancasters. La sua mair qu'èra Margaret Baufòrt. Lo son pair qu'èra John Beaufòrt, lo prumèr duc de Somerset.

Lo navèth rei que's va amolherar dab Elisabèt de Yòrk que va donc juntar las duas familhas, los Lancasters e los Yòrks, qu'aven coma ajòu lo medish rei Edoard III (1327-1377).

Enric Tudòr qu'estó un rei deu bon, qu'organizè l'autoritat centrau, la justícia, lo negòci e un sistèma d'impsts eficaç. Mes après ua hèra longa guèrra civila, n'a pas briga podut ajudar la Gasconha de tornar gahar la libertat.

 

 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site