LO PRINCI NEGRE (1330-1376).

Hilh cap d'ostau d'Edoard III rei d'Anglatèrra (1312-1377) e de Filipina de Hainaut (1314-1369), qu'aurà cinc sorinas e seis hrairs. Que vad dens lo castèth reiau de Woodstck au ras de la ciutat d'Oxford lo 15 de junh de 1330. Que serà aperat Edoard de Woodstock e, un long temps après, que serà aperat "lo Princi Negre", dilhèu pr'amor de la color de la sua armadura.

Autanlèu la neishença deu son hilh, Edoard III que cambia, abans ne s'emplegava pas briga dens lo govèrn, qu'èra la soa mair Isabèla de França, aperada "la Loba de França", hilha de Felip lo Bel, rei de França, e mei que tot lo son aimador Roger de Mortimer, lo matador de son pair Edoard II (1284-1327) e deu son oncle Edmond de Woodstock, conte deu Kent (1301-1329), còthtrencat a Winchester. Lo 19 d'octobre de 1330, Edoard III eth-medish qu'arresta Mortimer, qu'es de tira jutjat e sentenciat a mort e penut un mes après. La reina Isabèla qu'es hòla de dolor e demora luenh deu son hilh per un sarròt de  mes.

A tres ans, lo joen princi qu'es conte de Chester dens lo País de Galas. Lo joen Edoard que va començar d'emplegar l'espada, lalança e l'arc. Que vad ua seror en 1332, Isabèla, puish en heurèr de 1334 ua auta seror, Joana. Edoard lo Joen que va arrecéber lo Contat de Cornoalha a l'atge de 7 ans.

La Cornoalha que serà bèthlèu un ducat reservat per l'eretèr de la corona anglesa. En heurèr de 1337 Edoard lo Joen, davant tots los parlamentaris, qu'es nominat duc, qu'es lo prumèr eretèr anglés d'arrecéber aqueste títol.

En 1337 que comença la longa guèrra dita "de Cent Ans" enter los Anglés e los Francés, coma Edoard III invoca d'estar lo vrai eretèr de la corona francesa. Lo 22 de junh de 1340 lo rei d'Anglatèrra dab vaishets e arquèrs que va ganhar ua victòria a l'Eclusa au ras de Bruges suus Francés de l'amirau Béhuchet lo 24 de junh de 1340. En 1343 lo joen Edoard que participa a lo sons prumèrs torneis. En 1346, purmèra participacion deu joen Edoard a la guèrra en França. Desbarcament en França lo 12 de julhet a la Hougue. Lo rei Edoard III que hè lo princi "chivalièr". Lo 26 d'agost, victòria de "Crécy". Presa de las ciutats de Caen e de Calais que va demora anglesa dus sègles.

En setemer de 1347, trèva e lo princi que torna cap l'Anglatèrra. En 1353 lo joen princi que visita lo son comtat de Chester. En 1354 que visita lo son ducat de Cornoalha. En julhet de 1355 lo princi qu'es nominat per Edoard III lòctenent generau d'Aquitània. Lo 9 de setemer de 1355 l'esquadra anglesa que deisha Plymouth e qu'arribèn a Bordèu lo 20 de setemer on lo joen princi qu'a arrecebut ua aumenança de la grana.

Dab lo Princi qu'arriba ua armada anglesa de 433 sordats e 700 arquèrq, 400 dab chivaus e 300 a pè. Lo 21 de setemer de 1355, a las tres de la vesprada, dens la catedrala de Sent-Andrèu, Edoard es dab lo purmèr consol de la ciutat de Bordèu Tomas Ros, tots los jurats de la ciutat e los principaus borgés. Las letras reiaus que son legidas, que nominan lo princi Edoard Lòctenent generau d'Aquitània dab tots los poders necessaris.

Au cors de la darrèra setmana de setemer Edoard que demanda a tots los gentius gascons d'estar volentaris entà castigar los Francés, e que prepausa ua expedicion abans l'ivèrn. Tots los gentius gascons, Albret, Langoiran e Grailhi,... que son tots volentaris. Lo diluns 5 d'octobre l'armada anglò-gascona que caminan cap lo comtat d'Armanhac. Que volen castigar lo comte d'Armanhac Johan, trahidor passat au servici deu rei de França coma governador deu comtat de Tolosa que serà aperat bèthlèu peus Francés "Lengadòc".

L'armada qu'an 3 500 anglés e gualés, e mei de 3 000 gascons. Que caminavan per Vilanava d'Ornon, Lengon, Castèth-en-Dorthe, Vasats e Castelnau. Qu'arribèn en Armanhac lo 11 d'octobre on l'armada que's separan en tres tà començar de pilhar e de cremar los vilatges armanhaqués, puish que passan Garona au ras de Tolosa. Que van seguir ua campanha de pilhatge e destruccion, que gahan las ciutats d'Avinhonet e de Castelnaudary, puish que van cap Carcassona on creman la ciutat dehòra las fortificacions. Lo 2 de novemer de 1355 Edouard que va aver la visita estavanida de Gaston Febus a l'abàdia de Bolbona. Lo 18 de novemer que passan Garona a Carbona. L'armada francesa pendent tota la campanha anglò-gascona que's estujèn. Lo 23 de novemer Chandòs e Audeleir que caden sus un grop de sordats francés e que hèn 30 cavalèrs presonèrs e que matèn un gran nombre de sordats. Edoard que pensa qu'es temps de tornar abans l'ivèrn e lo hred. Lo 2 de decemer que son a La Reula, e puish que caminèn cap Bordèu on arribèn après dus mes e qu'arrecebèn ua recepcion triomfau.

Lo Princi Edoard que passa la prumèra hèsta de Nadau a Bordèu. En genèr de 1356 lo princi que comanda sagetas e arcs hèits dens lo Lincolnshire, que comanda tanben aus armurèrs bordalés qu'an ua reputacion de la bona desempuish lo onzau sègle per las espadas, ganivetas, lanças e plomadas. Lo 17 de genèr lo princi que va tà Liborna on va organizar l'armada. Warwick que gaha Tonens sus Garona e Clairac sus Òlt. Puish que gahan Peiriguers.

En aost de 1356, lo princi Edoard e ua armada anglò-gascona que deishan Bordèu cap La Reula, puish Bergeirac, que passan la nueit deu 6 d'aost a Castèth-l'Avesque. Que caminan cap l'abàdia de Lesterps on que resistin un dia. Puish que passan per Bellac, qu'ataquèn Borges, mes la resisténcia qu'es hèra hòrta, que se'n van. Lo 25 d'aost que son a Issodun on cremèn las banlegas de la ciutat. Tres dias après, Chandòs e Audelèir qu'ataquèn ua patrolha francesa, que matèn un sarrot de sordats e hen un gran nombre de presonèrs. Que passèn per Borges e Vierzon, qu'ataquèn Romorantin, la ciutat qu'es presa après cinc dias de batalha lo 3 de sete-me. Lo 4, l'armada que's pausan, puish que caminan cap Mont-Loïs au ras de Tors. Lo 8 de seteme, Enric de Lancaster, dab ua auta armada anglesa, que vien ajudar lo princi Edoard, mes ne pòt pas briga passar la Leira, tots los ponts qu'estón cremats peus francés. Lo princi dab l'armada que van cap Chatellerault. L'armada francesa que son a Chauvigny. Lo 19 de seteme, lo princi qu'organiza las preparacions per la batalha. Los anglò-gascons que son 6 000 e los francés quate o cinc còps mei. La batalha que comença..

La prumèra division francesa qu'es comandada per l'ainat deus hilhs deu rei de França Johan lo Bon, que s'apèra Carles e qu'a 18 ans. Los gentius francés qu'arriban tas atacar a pè, n'es pas briga lo mélher mejan tà guerrejar, vestits d'ua armadura, e de poder mudà's aisidament ! Qu'es estranh de véder ua tau organizacion. N'es pas ua vertadèra batalha, qu'es ua vertadèra mortalha. Pour les archais anglais, gallois et gascons, c'est un entraînement sans danger. Lo joen prince Carles que s'escapa.

La dusau division francesa que va s'estujar darrèr la tresau division. Los arquèrs anglés e gascons que van arrecaptar las sagetas suu camp- batalhèr.

La tresau division qu'es comandada per lo rei de França Johan lo Bon, lo mei joen deus sons hilhs Filip, 14 ans, que demora dab lo rei, lo son pair, que serà duc de Borgònha. Lo capdau Gralhi que va dab un grop de sordats e d'arquèrs gascons darrèr la tresau division francesa. Los francés encerclats ne poden pas s'escapar.

Après ua longa batalha, tot qu'es acabat. Lo camp-batalhèr qu'es aprigat de morts e de herits, e hèra de presonèrs tanben.

L'armada anglò-gascona que caminan cap Bordèu. Los gentius francés hèits presonèrs que son mandats cap l'Anglatèrra on arriban lo prumèr de mai de 1356. E qu'esperan que lo lor redémer sia lèu pagat.

Hilh cap d'ostau d'Edoard III rei d'Anglatèrra (1312-1377) e de Filipina de Hainaut (1314-1369), qu'aurà cinc sorinas e seis hrairs. Que vad dens lo castèth reiau de Woodstck au ras de la ciutat d'Oxford lo 15 de junh de 1330. Que serà aperat Edoard de Woodstock e, un long temps après, que serà aperat "lo Princi Negre", dilhèu pr'amor de la color de la sua armadura.

Autanlèu la neishença deu son hilh, Edoard III que cambia, abans ne s'emplegava pas briga dens lo govèrn, qu'èra la soa mair Isabèla de França, aperada "la Loba de França", hilha de Felip lo Bel, rei de França, e mei que tot lo son aimador Roger de Mortimer, lo matador de son pair Edoard II (1284-1327) e deu son oncle Edmond de Woodstock, conte deu Kent (1301-1329), còthtrencat a Winchester. Lo 19 d'octobre de 1330, Edoard III eth-medish qu'arresta Mortimer, qu'es de tira jutjat e sentenciat a mort e penut un mes après. La reina Isabèla qu'es hòla de dolor e demora luenh deu son hilh per un sarròt de  mes.

A tres ans, lo joen princi qu'es conte de Chester dens lo País de Galas. Lo joen Edoard que va començar d'emplegar l'espada, lalança e l'arc. Que vad ua seror en 1332, Isabèla, puish en heurèr de 1334 ua auta seror, Joana. Edoard lo Joen que va arrecéber lo Contat de Cornoalha a l'atge de 7 ans.

La Cornoalha que serà bèthlèu un ducat reservat per l'eretèr de la corona anglesa. En heurèr de 1337 Edoard lo Joen, davant tots los parlamentaris, qu'es nominat duc, qu'es lo prumèr eretèr anglés d'arrecéber aqueste títol.

En 1337 que comença la longa guèrra dita "de Cent Ans" enter los Anglés e los Francés, coma Edoard III invoca d'estar lo vrai eretèr de la corona francesa. Lo 22 de junh de 1340 lo rei d'Anglatèrra dab vaishets e arquèrs que va ganhar ua victòria a l'Eclusa au ras de Bruges suus Francés de l'amirau Béhuchet lo 24 de junh de 1340. En 1343 lo joen Edoard que participa a lo sons prumèrs torneis. En 1346, purmèra participacion deu joen Edoard a la guèrra en França. Desbarcament en França lo 12 de julhet a la Hougue. Lo rei Edoard III que hè lo princi "chivalièr". Lo 26 d'agost, victòria de "Crécy". Presa de las ciutats de Caen e de Calais que va demora anglesa dus sègles.

En setemer de 1347, trèva e lo princi que torna cap l'Anglatèrra. En 1353 lo joen princi que visita lo son comtat de Chester. En 1354 que visita lo son ducat de Cornoalha. En julhet de 1355 lo princi qu'es nominat per Edoard III lòctenent generau d'Aquitània. Lo 9 de setemer de 1355 l'esquadra anglesa que deisha Plymouth e qu'arribèn a Bordèu lo 20 de setemer on lo joen princi qu'a arrecebut ua aumenança de la grana.

Dab lo Princi qu'arriba ua armada anglesa de 433 sordats e 700 arquèrq, 400 dab chivaus e 300 a pè. Lo 21 de setemer de 1355, a las tres de la vesprada, dens la catedrala de Sent-Andrèu, Edoard es dab lo purmèr consol de la ciutat de Bordèu Tomas Ros, tots los jurats de la ciutat e los principaus borgés. Las letras reiaus que son legidas, que nominan lo princi Edoard Lòctenent generau d'Aquitània dab tots los poders necessaris.

 

Au cors de la darrèra setmana de setemer Edoard que demanda a tots los gentius gascons d'estar volentaris entà castigar los Francés, e que prepausa ua expedicion abans l'ivèrn. Tots los gentius gascons, Albret, Langoiran e Grailhi,... que son tots volentaris. Lo diluns 5 d'octobre l'armada anglò-gascona que caminan cap lo comtat d'Armanhac. Que volen castigar lo comte d'Armanhac Johan, trahidor passat au servici deu rei de França coma governador deu comtat de Tolosa que serà aperat bèthlèu peus Francés "Lengadòc". L'armada qu'an 3 500 anglés e gualés, e mei de 3 000 gascons. Que caminavan per Vilanava d'Ornon, Lengon, Castèth-en-Dorthe, Vasats e Castelnau. Qu'arribèn en Armanhac lo 11 d'octobre on l'armada que's separan en tres tà començar de pilhar e de cremar los vilatges armanhaqués, puish que passan Garona au ras de Tolosa. Que van seguir ua campanha de pilhatge e destruccion, que gahan las ciutats d'Avinhonet e de Castelnaudary, puish que van cap Carcassona on creman la ciutat dehòra las fortificacions. Lo 2 de novemer de 1355 Edouard que va aver la visita estavanida de Gaston Febus a l'abàdia de Bolbona. Lo 18 de novemer que passan Garona a Carbona. L'armada francesa pendent tota la campanha anglò-gascona que's estujèn. Lo 23 de novemer Chandòs e Audeleir que caden sus un grop de sordats francés e que hèn 30 cavalèrs presonèrs e que matèn un gran nombre de sordats. Edoard que pensa qu'es temps de tornar abans l'ivèrn e lo hred. Lo 2 de decemer que son a La Reula, e puish que caminèn cap Bordèu on arribèn après dus mes e qu'arrecebèn ua recepcion triomfau.

Lo Princi Edoard que passa la prumèra hèsta de Nadau a Bordèu. En genèr de 1356 lo princi que comanda sagetas e arcs hèits dens lo Lincolnshire, que comanda tanben aus armurèrs bordalés qu'an ua reputacion de la bona desempuish lo onzau sègle per las espadas, ganivetas, lanças e plomadas. Lo 17 de genèr lo princi que va tà Liborna on va organizar l'armada. Warwick que gaha Tonens sus Garona e Clairac sus Òlt. Puish que gahan Peiriguers.

En aost de 1356, lo princi Edoard e ua armada anglò-gascona que deishan Bordèu cap La Reula, puish Bergeirac, que passan la nueit deu 6 d'aost a Castèth-l'Avesque. Que caminan cap l'abàdia de Lesterps on que resistin un dia. Puish que passan per Bellac, qu'ataquèn Borges, mes la resisténcia qu'es hèra hòrta, que se'n van. Lo 25 d'aost que son a Issodun on cremèn las banlegas de la ciutat. Tres dias après, Chandòs e Audelèir qu'ataquèn ua patrolha francesa, que matèn un sarrot de sordats e hen un gran nombre de presonèrs. Que passèn per Borges e Vierzon, qu'ataquèn Romorantin, la ciutat qu'es presa après cinc dias de batalha lo 3 de sete-me. Lo 4, l'armada que's pausan, puish que caminan cap Mont-Loïs au ras de Tors. Lo 8 de seteme, Enric de Lancaster, dab ua auta armada anglesa, que vien ajudar lo princi Edoard, mes ne pòt pas briga passar la Leira, tots los ponts qu'estón cremats peus francés. Lo princi dab l'armada que van cap Chatellerault. L'armada francesa que son a Chauvigny. Lo 19 de seteme, lo princi qu'organiza las preparacions per la batalha. Los anglò-gascons que son 6 000 e los francés quate o cinc còps mei. La batalha que comença..

La prumèra division francesa qu'es comandada per l'ainat deus hilhs deu rei de França Johan lo Bon, que s'apèra Carles e qu'a 18 ans. Los gentius francés qu'arriban tas atacar a pè, n'es pas briga lo mélher mejan tà guerrejar, vestits d'ua armadura, e de poder mudà's aisidament ! Qu'es estranh de véder ua tau organizacion. N'es pas ua vertadèra batalha, qu'es ua vertadèra mortalha. Pour les archais anglais, gallois et gascons, c'est un entraînement sans danger. Lo joen prince Carles que s'escapa.

La dusau division francesa que va s'estujar darrèr la tresau division. Los arquèrs anglés e gascons que van arrecaptar las sagetas suu camp- batalhèr.

La tresau division qu'es comandada per lo rei de França Johan lo Bon, lo mei joen deus sons hilhs Filip, 14 ans, que demora dab lo rei, lo son pair, que serà duc de Borgònha. Lo capdau Gralhi que va dab un grop de sordats e d'arquèrs gascons darrèr la tresau division francesa. Los francés encerclats ne poden pas s'escapar.

Après ua longa batalha, tot qu'es acabat. Lo camp-batalhèr qu'es aprigat de morts e de herits, e hèra de presonèrs tanben.

L'armada anglò-gascona que caminan cap Bordèu. Los gentius francés hèits presonèrs que son mandats cap l'Anglatèrra on arriban lo prumèr de mai de 1356. E qu'esperan que lo lor redémer sia lèu pagat. Lo princi Eduard que va participar a un gran nombre de torneis e de hèstas dab lo rei de França. Lo tractat de Londres qui balha a la corona anglesa la Normandia, l'Anjo, la Torena, lo Maine, lo Peitau e lo Lemosin, totas aquestas tèrras qu'èran, dens lo passat, deus Plantagenets.

Lo 28 d'octobre 1359, vaishets dab lo rei Edoard III e los sons hilhs, lo princi Edoard, Johan de Gand, Lionel que serà duc de Clarence, Edmond de Langley que serà duc d'York, lo mei joen hilh, mainat de 4 ans, Thomas de Woodstock, que serà duc de Glocester, demora en Anglatèrra coma guardian deu reiaume. L'armada anglesa ne poden pas gahar Reims, mes Edoard III qu'es coronat rei de França. Los anglés que van passar l'ivèrn en Borgònha, on passan hèra de temps en bèth caçar e pescar. Un navèth tractat dab lo daufin de França Carles (qu'èra lo prumèr de portar lo nom de daufin, lo Daufinnat qu'estó estacat a França en 1349), qu'es coma lo de Londres e que balha las medishass tèrras a la corona anglesa. Lo 8 de julhet de 1360, lo rei de França Johan lo Bon que deisha l'Anglatèrra e que va cap la ciutat de Calais, ciutat anglesa. Lo rei Edoard III qu'arrenoncia a la coronna francesa, per escambi Bordèu e la Guiana ne seràn pas mei sosmesas deu rei de França. Lo rei francés que torna cap França après 4 ans de captivitat. Lo princi Edoard que's marida lo 10 d'octobre de 1361 dab la soa cosia, la beròia Joana de Kent. En 1361, la lenga anglesa qu'es la lenga oficiau deu reiaume anglés e deu rei anglés. contre la volonté de son père. Lo princi Edoard  qu'es hèit princi d'Aquitània per lo rei en 1362. En heurèr de 1363, lo princi e la sua molhèr que prenen passatge tà La Rochelle. Qu'arriban a Bordèu. Investiture dans la cathédrale de Bordeaux du prince Édouard comme prince d'Aquitaine.

Neishença deu prumèr hilh lo 27 de heurèr de 1365 a Engolesme, qu'es aperat Edoard coma los sons pair e pairbon. Lo 5 de genèr de 1367 que vad lo dusau hilh a Bordèu, Ricard, que serà rei d'Anglatèrra e que serà aperat Ricard II de Bordèu. Los 18, 19, 20 de heurèr de 1367, lo princi Edoard que passa los Pirenèus. Que ganha ua victoria de las granas a Navarete suus francò-castilhans, on Duguesclin qu'es hèit presonèr e Pèir lo Crudèu que torna estar rei de Castilha. Lo princi que torna a Bordèu en seteme, qu'es hèra malaut. En genèr de 1369, lo rei de França Carles V qu'ajorna davant lo Parlament de parís lo princi d'Aquitània. En abriu de 1369, las armadas francesas qu'atacan pertot en Aquitània. Lo 15 d'aost, que moreish la mair deu princi, Filipina de Hainaut, reina d'Anglatèrra. Chandós qu'es herit dens ua batalha suu pont de Lussac sus la Vinhana, que va morir lo 1èr de genèr de 1370, après un dia e ua nueit, au castèth de Mortemer dens lo parçan de Montmorilhon. Lo princi Edoard que torna gahar Lemotges en setemer de 1370, qu'avèva passat au francés.  Pilhatge e tuadera de la populacion. Lo princi d'Aquitània qu'es de mei en mei malaut, et que deisha lo son hrair lo duc de Lancaster dab tots los poders d'un duc d'Aquitània. Lo princi Edoard que deisha Bordèu en genèr de 1371 dab molhér e hilh. Après de se pausar quauques dias a Windsor, que van au castèth de Berkampstead on van demorar quate ans. En junh de 1372, lo rei Edoard III e lo princi negre que hen ua temptativa d'expedicion en França e en Aquitània, mes qu'es completament mancada. En novemer de 1372, lo princi negre que'e desmet d'estar lòctenent d'Aquitània. Lo 7 de junh 1376, testament deu princi negre. Lo dimenge 8 de junh de 1376, que moreish lo princi negre, qua solament 46 ans.

 

 

 

 

 

  

Fils aîné d'Édouard III roi d'Angleterre (1312-1377) et de Philippine de Hainaut (1314-1369), il aura cinq sœurs et six frères. Il est né dans le château royal de Woodstock tout près de la ville d'Oxford le 15 juin 1330. Il sera connu sous le nom d'Édouard de Woodstock et, beaucoup plus tard, du nom de "Prince Noir", peut-être à cause de la couleur de son armure.

Dès la naissance du jeune Édouard, son père Édouard III change, lui qui ne s'occupait pas du tout de participer au gouvernement du royaume comme le véritable roi d'Angleterre. La tête du gouvernement était sa mère Isabelle de France, connue sous le nom de "la Louve de France", fille de Philippe le Bel roi de France, et surtout de son amant Roger de Mortimer, l'assassin de son père Édouard II (1284-1327) et de son oncle Edmond de Woodsctock, comte de Kent (1301-1329) décapité à Winchester. Le 19 octobre 1330, Édouard III en personne participe à l'arrestation de Mortimer, qui est de suite jugé, condamné à mort et pendu un mois plus tard. La reine Isabelle est folle de douleur et reste éloignée de son fils pour plusieurs mois.

À trois ans, le jeune prince devient comte de Chester dans le Pays de Galles. Très vite le jeune Édouard va se servir d'une épée, d'une lance et d'un arc. En 1332, arrive une petite sœur, Isabelle, puis en février 1334 une autre petite sœur Jeanne. En 1337, à l'âge de 7 ans, le jeune Édouard reçoit le Comté de Cornouaille.

La Cornouaille devient un duché et sera réservé pour l'héritier de la couronne anglaise. En février 1337 le jeune Édouard, devant tous les parlementaires, reçoit le titre de duc, c'est le premier héritier anglais à recevoir ce titre.

En 1337 c'est le commencement de la longue guerre dite "de Cent Ans" entre l'Angleterre et lea France,  Édouard III affirme être le véritable héritier de la couronne de France par sa mère. Le 22 junh 1340 le roi d'Angleterre s'embarque sur un navire avec une escadre et des archers, il gagne une victoire à l'Écluse près de Bruges sur une flotte française commandée par l'amiral Béhuchet le 24 juin 1340. En 1343 le jeune Édouard participe à ses premiers tournois. En 1346, première participation du jeune Édouard à la guerre en France. Débarquement en France le 12 juillet à la Hougue. Le roi Édouard III fait le jeune prince "chevalier". Le 26 août, victoire à Crécy où l'armée française est écrasée. Capture des villes de Caen et de Calais qui restera anglaise deux siècles.

En septembre 1347il y a une trève, le jeune prince retourne en Angleterre. En 1353 le jeune prince visite son comté de Chester. En 1354 il visita son duché de Cornouaille. En juillet 1355 le prince reçoit d'Édouard III le titre de  lieutenant général d'Aquitaine. Le 9 septembre 1355 une escadre anglaise part de Plymouth et arrive à Bordeaux le 20 septembre. Le jeune prince reçoit un accueil enthousiaste de la population bordelaise.

Avec le prince arrive une armée de 433 soldats et 700 archers, 400 à cheval et 300 à pied. Le 21 septembre 1355, à trois heures de l'après-midi, dans la cathédrale de Bordeaux, Édouard de Woodstock est avec le maire de Bordeaux Thomas Rous et tous les jurats de la ville et les principaux bourgeois bordelais. Les lettres royales sont lues, qui donnent au prince Édouard tous les pouvoirs nécessaires au titre nommé de Lieutenant général d'Aquitaine.

Pendant la dernière semaine de septembre Édouard demande aux nobles gascons d'être volontaires pour punir les Français deleurs attaques incessantes, il propose de faire une expédition avant l'hiver. Les nobles gascons, les Albret, Langoiran e Grailhi,... sont tous volontaires pour participer. Le lundi 5 octobre l'armée anglo-gasconne part pour l'Armagnac, afin de punir Jean comte d'Armanhac, traître à la Gascogne, passé au service du roi de France. Il est même gouverneur du comté de Toulouse qui sera bientôt appelé par les Français "Languedoc".

L'armée est composée de 3 500 anglais et gallois, et un peu plus de 3 000 gascons. Ils passent par Villenave d'Ornon, Langon, Castets-en-Dorthe, Bazas et Castelnau. Ils arrivent en Armagnac le 11 octobre où l'armée se divise en trois, ils commencent de piller et de brûler tout sur leur passage, villes et villages, puis traversent la Garonne tout près de Toulouse. Ils vont continuer une campagne de vol et de destruction, ils s'emparent des villes d'Avignonet et de Castelnaudary, puis vont à Carcassonne où ils brûlent la ville hors des fortifications. Le 2 novembre 1355 Édouard va avoir la visite surprise de Gaston Fébus à l'abbaye de Boulbonne. Le 18 novembre ils repassent la Garonne à Carbonne. L'armée française pendant toute cette campagne se cache. Le 23 novembre Chandos et Audeleir tombent sur un détachement français, en massacrent une bonne partie et font prisonniers 30 chevaliers. Édouard pense qu'il est temps de repartir avant l'hiver et le grand froid. Le 2 de décembre ils sont à La Réole, et puis ils marchent vers Bordeaux où ils arrivent après deux mois de campagne et reçoivent de la population bordelaise un accueil triomphant.

Le Prince Édouard passe pour la première fois Noël à Bordeaux. En janvier 1356 le prince commande des flèches et des arcs faits dans le Lincolnshire, il commande aussi aux armuriers de Bordeaux qui ont une très bonne réputation depuis le onzième siècle pour fabriquer de très bonnes épées, poignards, lances e masses d'arme. Le 17 janvier le prince va à Libourne pour réorganiser l'armée. Warwick fait la conquête de Tonneins sur la Garonne et de Clairac sur le Lot. Puis ils reprennent Périgueux.

En août 1356, le prince Édouard et une armée anglo-gasconne partent de Bordeaux vers La Réole, puis Bergerac, puis ils passent la nuit du 6 août à Chateau-l'Évêque. Ils marchent ensuite vers l'abbaye de Lesterps qui résiste un jour. Puis ils passent par Bellac, ils attaquent Bourges, mais ils y trouvent une très forte résistance, ils abandonnent le siège. Le 25 août, l'armée se trouve près d'Issodun où ils brûlent les banlieux. Trois jourss après, Chandos et Audeleir tombent sur une patrouille française, qu'ils détruisent, tuant et faisant le reste prisonniers. L'armée passe par Bourges et Vierzon, attaque Romorantin, la ville est prise après cinq jours de combat le 3 septembre. Le 4, l'armée se repose, puis ils vont vers Mont-Louis tout près de Tours. Le 8 septembre, Henry de Lancaster arrive avec une autre armée anglaise, venue renforcer l'armée du prince Édouard, mais il ne peut pas passer la Loire, les français ayant fait brûler tous les ponts. L'armée va vers Chatellerault. Une armée française se trouve à Chauvigny tout près de Poitiers. Édouard et son armée arrivent aussi à Chauvigny. Le 19 septembre, Édouard organise les préparations de la bataille. Les anglo-gascons sont 6 000 hommes, les français quatre à cinq fois plus. La bataille commence.

La première division française est commandée par le fils aîné Charles du roi de France Jean le Bon, le jeune prince a 18 ans. Les nobles français attaquent à pied, ce n'est pas le meilleur moyen de se battre surtout en armure, et de pouvoir se bouger, ceux qui tombent pendant le combat ne peuvent pas se relever. Ce n'est pas une bataille, c'est un massacre, car les français n'ont pas d'archers ou d'arbalétriers. Pour les archers anglais, gallois et gascons, c'est un entraînement sans danger. Le jeune prince français Charles arrive à se sauver. La deuxième division française va se cacher derrière la troisième division. Les archers anglais et gascons vont récupérer les flêches sur le champ de bataille. La troisième division est commandée par le roi de France Jean le Bon, le plus jeune de ses fils Philippe, 14 ans, reste combattre avec son père, il deviendra duc de Bourgogne. Le seigneur Grailly, avec une troupe de cavaliers et d'archers gascons, contourne la troisième division française et se positionne derrière l'armée française qui se trouve ainsi encerclée et ne peut s'enfuir.

Par un signe, à Chandos, Grailly indique qu'ils sont en position de combattre. Le prince Édouard donne alors le signal pour l'attaque générale. Le champ de bataille est bientôt plein de morts et de blessés. Le prince Édouard donne l'ordre de cesser le combat. Tous les chevaliers et soldats anglo-gascons cherchent à faire le plus de prisonniers possible afin de toucher le plus de rançons pour s'enrichir facilement.

L'armée repart pour Bordeaux. Les nobles français prisonniers seront envoyés en Angleterre, ils y attendront que soit payée leur rançon pour être libérés, ils arrivent en Angleterre le 1er mai.

Le prince Édouard participe à un grand nombre de tournois et de fêtes, il y invite le roi de France. Le traité de Londres donne à la couronne anglaise la Normandie, l'Anjou, la Touraine, le Maine, le Poitou et le Limousin, toutes ces terres étaient des possessions des Plantagenêt.

Le 28 octobre 1359, une escadre avec le roi Édouard III et ses fils, le Prince noir Jean de Gand, Lionel qui sera duc de Clarence, Edmond de Langley qui sera duc d'York, le plus jeune fils Thomas qui a 4 ans qui sera duc de Gloucester reste en Angleterre comme gardien du royaume. L'armée anglaise ne peut pas prendre Reims mais fait couronner Édouard roi de France. Les anglais vont passer l'hiver en Bourgogne, où ils passent la plupart du temps à chasser et à pêcher.

Un nouveau traité est fait avec le dauphin de France Charles (c'est le premier fils aîné d'un roi de France à porter le titre de dauphin depuis le rattachement du Dauphiné à la France en 1349), il est comme le traité de Londres et donne les mêmes terres à la couronne anglaise. Le roi Édouard III renonce à la couronne de France, mais en échange Bordeaux et la Guyenne ne seront plus jamais vassales du roi de France. Le roi Jean le Bon retourne en France après 4 ans de captivité.

Le prince Édouard épouse le 10 octobre 1361 sa cousine, la jolie Jeanne de Kent, contre la volonté de son père. À Windsor, le prince Édouard est fait prince d'Aquitaine en 1362. En février 1363, le prince et son épouse prennent le bateau pour La Rochelle. Ils arrivent à Bordeaux en juillet. Investiture dans la cathédrale de Bordeaux du prince Édouard comme prince d'Aquitaine.

Naissance du premier fils le 27 février 1365 à Angoulême, il est appelé Édouard comme son père et son grand-père. Le 5 janvier 1367 naît le deuxième fils à Bordeaux, Richard, qui deviendra roi d'Angleterre connu sous le nom de Richard de Bordeaux. Les 18, 19, 20 février 1367, le prince Édouard passe les Pyrénées avec une armée. Il gagne une victoire à Navarete sur les franco-castillans, où Duguesclin est fait prisonnier et Pierre le Cruel redevient roi de Castille. Le prince d'Aquitaine retourne à Bordeaux, il est très malade. En janvier 1369, le roi de France Charles V convoque le prince Édouard à comparaître devant le Parlement de Paris. Le prince d'Aquitaine ne daigne même pas répondre à un tel ordre, et à une personne à qui il ne doit rien. En avril 1369, les armées françaises attaquent partout en Aquitaine. Le 15 août, meurt la mère du prince Édouard, Philipina du Hainaut, reine d'Angleterre. Chandos est blessé dans une bataille sur le pont de Lussac près de Poitiers, il meurt le 1er janvier 1370, après un jour et une nuit, au château Mortemer dans le canton de Montmorillon. Le prince noir doit être porté dans un chariot pour aller attaquer Limoges en septembre 1370, qui avait ouvert ses portes aux français, action de haute trahison pour le prince d'Aquitaine. La ville est prise et va subir pillage et massacre de la population. Le prince reçoit la nouvelle de la mort de son fils aîné Édouard âgé de 5 ans, cela le touche beaucoup. Le prince est de plus en plus malade, il laisse à son frère le duc de Lancaster tous les pouvoirs en Aquitaine. Le prince quitte Bordeaux avec sa femme et son fils Richard en janvier 1371. Après quelques jours à Windsor pour se reposer et avoir présenté son petit-fils au roi Édouard III, ils vont résider au château de Berkampstead où ils resteront quatre ans. En juin 1372, le roi Édouard III et le prince noir font une tentative d'expédition en Aquitaine, mais à cause de vents contraires, ils ne peuvent pas débarquer et cela échoue totalement. En novembre 1372, le prince donne sa démission de lieutenant général d'Aquitaine. Le 7 juin 1376, il rédige son testament. Le dimanche 8 juin 1376, le prince Édouard décède, il a seulement 46 ans, c'est un grand malheur pour l'Angleterre, mais c'est encore plus tragique pour la Gascogne.

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site