MAX LINDER.

MAX LINDER - Gabriel Leuvielle

(1883-1925).

 

Gabriel Leuvielle vadut a Sent-Lobés dens lo Bordalés en Nòrd-Gasconha, a l'èst de la ciutat Carbon-Blanc, enter Garona e l'estèir Dordonha. Que comencé de har films en 1905. Qu'a pres lo nom de "Max Linder" coma chafre, que creè ua navèra faiçon de har comics films.

Tostemps hèra elegant, vestit coma un senhor, dab un vertadèr esperit que sap d'estar plasent coma los gascons e un chic coma los anglés, dilhèu un chic coma l'esperit italian e espanhòu, mes completament estrangèr a l'esperit parisian. Ne saben pas har films comics, que s'acaban en generau en holia totau. L'influéncia de Max Linder dens l'industria cinematografica qu'estó hèra consequenta. Lo gran actor anglés Carles Chaplin que considerè Max Linder coma lo son mèste.

Los sons films : Lo petit cafè (1915), Max e la man qu'estrenh (1918), Sèt ans de miscap (1921),  Ajuda ! (1923). En Austria : Lo rei deu circ (1925).

Los sons corts metratges : Max pedicure, Max medalhat, Max colleccionaire de sapatons, Max e lo quinquina, tots abans 1915.

Que s'es suicidat dab la sua dauna en 1925 ; que deishèn ua hilha enqüèra nena "Maude Linder". Desempuish annadas, Maude Linder que cerquè de trobar los films de son pair, malurosament un sarròt d'aquestes films qu'estón cremats o perduts per personas pegassas. Que cerquè los films per guardar la memòria de Max Linder vivanta, eth qui, coma gran actor, qu'avèva revolucionar los fils comics.

Gabriel Leuvielle est né à Saint-Loubès en 1883 dans le Bordelais en Gascogne-nord, à l'est de Carbon-Blanc, entre Garonne et Dordogne. Il commença de tourner des films en 1905 et prit le nom de "Max Linder". Il créa un comique d'un genre nouveau.

Toujours très élégant, il était un vrai gentleman, ayant un certain humour très fin, sans jamais la moindre vulgarité ou débilité, ressemblant beaucoup plus à de l'humour britannique qu'à l'humour sans finesse parisien. Il était très raffiné et intelligent, son influence sur le style comique du cinéma a été considérable. L'acteur anglais Charly Chaplin le considérait comme son maître.

Ses films sont : Le petit café (1915), Max et la main qui étreint (1918), Sept ans
de malheur (1921), Au secours ! (1923). Et en Autriche : Le roi du cirque (1925).

Ses courts métrages : Max pédicure, Max décoré, Max collectionneur de chaussures, Max et le quinquina, tous antérieurs à 1915.

Il se suicida avec sa femme en 1925, laissant une seule fille, bébé au moment de cette tragédie, "Maude Linder" qui, depuis des années, a fait de son mieux pour retrouver et récupérer toutes les copies de films de son père, certaines personnes, au lieu de garder plusieurs copies, les ont laissées se perdre au lieu de les conserver comme un trésor. Elle a fait de son mieux pour garder la mémoire de son père Max Linder encore vivante, lui qui, comme grand acteur, avait révolutionné les films comiques.

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site